Glendronach 2002 10 years – cask #703

Glendronach 2002 10 years – cask #703

english version below

PARFOIS QUELQUES GOUTTES SUFFISENT – Score: 7/10

Dans la continuité de ma découverte des fûts de bourbon de Glendronach, embouteillé par La Maison du Whisky, je m’attaque le lendemain à cet opus de 10 ans issu du fût #703

Un poil moins fort que le précédent (on est à 58,8%), on est tout de même encore fortement agressé par l’alcool. Cette fois, on prend le taureau par les cornes et on lui adjoint quelques gouttes d’eau pour réduire sa puissance. Et là, ô magie, les saveurs se révèlent.

Tout d’abord, étonnamment, ce sont les épices qui se dégagent en premier (on s’attendrait à de la vanille) suivie de près par des arômes plus fruité, plus onctueux. On a beau cherché, la vanille ne poindra pas le bout de son nez.

Une finale élégante et persistante, agréable même si peu surprenante. Légèrement poivrée, un peu de camphre présent, une pointe d’amertume évanescente.

Néanmoins, comme son prédécesseur, le coût actuel décourage à investir dans une bouteille.


SOMETIMES A FEW DROPS ARE ENOUGH – Score: 7/10

Following on my discovery of Glendronach bourbon casks, bottled by La Maison du Whisky, the next day I tackle this 10-year-old opus from cask # 703

A bit weaker than the previous one (we are at 58.8%), we are still strongly attacked by alcohol. This time, we grasp the nettle and add a few drops of water to reduce its power. And there it goes, oh magic, the flavors are revealed.

Surprisingly, it’s the spices that emerge first (you’d expect vanilla) followed closely by fruity, smoother aromas. No matter how much we taste, the vanilla will not show up.

An elegant and persistent finish, pleasant but not amazing. Slightly peppery, some camphor present, a hint of evanescent bitterness.

Nevertheless, like its predecessor, the current cost discourages investing in a bottle.

crédit photo: whiskybase.com

Leave a Reply

Close Menu
×
×

Cart