Bruichladdich Rhinns 2011 8 years – cask MoS #19015

Bruichladdich Rhinns 2011 8 years – cask MoS #19015

UN DESSERT GOURMAND ET VINEUX – Score: 8,5/10

english version below

Toujours chez Bruichladdich, nous tentons un embouteillage indépendant, pour changer, en nous dirigeant vers la maison Malts of Scotland, dont la réputation parmi les amateurs de whisky n’est plus à faire.

Malts of Scotland nous a dégotté un vieillissement en fût de vin rouge et pas n’importe lequel : un Mouton-Rothschild (le millésime n’est pas précisé).

Souvent déçu des finish en fût de vin rouge, grande est mon appréhension avant de goûter ce breuvage.

D’autant plus que le whisky est précoce (8 ans) et titre tout de même à 56,2%. Ca risque donc de piquer au palais.

Eh bien dès les premières gouttes en bouche, me voilà rassuré : l’intégration est parfaite, quasi pas de picotement éthylique sur la langue ou le palais.

La saveur douce du sucre d’orge nous tapisse le palais et le prépare à la transition fruitées (mûres, cassis) puis le vin prend sa place, développant quelques tanins avant de s’évaporer en fumée puis laissé place à une finale moyenne sur le chocolat au lait.

Le point faible de ce whisky est sa finale pas aussi longue qu’espérée et un poil vinaigrée.


A GOURMET AND VINEY DESSERT – Score: 8.5 / 10

Again a Bruichladdich, we are now trying independent bottling, for a change, by heading to Malts of Scotland, whose reputation among whisky lovers is well established.

Malts of Scotland has brought to us a whisky aged in red wine barrels and not just any: a Mouton-Rothschild (vintage not specified).

Often disappointed with the finish in red wine barrels, I am very apprehensive before tasting this beverage.

Especially since this whisky is young (8 years old) and still has a strength of 56.2%. It is therefore likely to sting the palate.

Well, from the first drops in the mouth, I am reassured: the integration is perfect, almost no ethyl tingling on the tongue or the palate.

The sweet flavor of barley sugar lines the palate and prepares it for the fruity transition (blackberries, blackcurrants) then the wine takes its place, developing some tannins before evaporating in smoke then giving way to a medium finish on the milk chocolate.

The weak point of this whisky is its finish not as long as we would expect and a hint of vinegar reduce the pleasure.

Leave a Reply

Close Menu
×
×

Cart